Se connecter

Concert Viennois à Montargis (45)

Publié le

« Montargis au temps des Strauss » : un après-midi magique.

 

Le dimanche 14 décembre,sur l’invitation du comité des fêtes de Montargis, l’Orchestre symphonique du Théâtre musical de Lyon, dirigé par le chef  Boris Kapfer, a… transporté un public de mélomanes dans la capitale autrichienne, au Musikverein, où, chaque année, est donné le traditionnel concert de Nouvel An.

Certes moins prestigieux et moins chargé d’Histoire, le cadre de la salle des fêtes de Montargis a, néanmoins, permis, aux invités du président Michel Dury, de vivre, pour la deuxième année consécutive, un après-midi magique, inoubliable.

Au rythme des fameuses valses viennoises chères à Johan et Joseph Strauss les musiciens ont conquis un public ravi.

Il y eut, bien sûr, l’éternelle  « Marche de Radetzky », mais pas que… Si cette pièce immortelle, fut, en quelque sorte, le bouquet final du feu d’artifice de la musique classique, c’est un répertoire faisant la part belle à la famille Strauss qui fut présenté par le directeur de l’orchestre Fabien Attias qui y avait inscrit quelques-unes des œuvres les plus connues des compositeurs autrichiens, et non des moindres, dont «Le Beau Danube bleu» magnifiquement mis en valeur par le ballet de la Compagnie Espace Danse Konstantinova.

Le concert était rehaussé cette année par la présence de la merveilleuse soprano colorature Fleur Mino dont la voix s’éleva magistralement au-dessus des cordes et des cuivres dans deux morceaux signés Strauss et dans le célèbre «Air des Clochettes» de Lakmé, œuvre de Léo Delibes.

Proche des Strauss, Offenbah avait été malicieusement glissé dans le programme donnant l’occasion au ballet de se produire dans un enjoué Cancan, rendant ainsi hommage au créateur de «La Vie Parisienne».

Le président du comité des fêtes, notre vice-président national Michel Dury, a remercié les musiciens, leur maestro, les ballerines et la ravissante cantatrice de cet après-midi enchanteur; Remerciements amplement mérités, comme les applaudissements qui saluèrent chacune des interprétations.

Preuve, s’il en était que le public avait été séduit et comblé.

A Montargis, on a hâte d’être à l’année prochaine car ce rendez-vous pérenne est, sans conteste, un des temps forts des animations artistiques locales !.

 

DU CHARME ET DE LA GRÂCE. L’orchestre symphonique et les ballets viennois de Lyon ont séduit le parterre de mélomanes.